Histoire et fondements de l’ASBL « La Bulle d’A.I.R. »

Depuis un certain nombre d’années, l’éducation des enfants handicapés s’est considérablement transformée. Aidées par les associations de parents, les écoles, les centres de jour et de loisirs, les parents ont intégré de plus en plus les jeunes dans les différents milieux de la vie en société.

Les jeunes personnes handicapées ont de plus en plus accès à une vie sociale qui mélange le travail et les loisirs.

Les jeunes ont pris l’habitude de dire leur envie de vivre une vie indépendante de leur famille, d’avoir un chez eux comme leurs frères et sœurs, de créer des liens affectifs comme chacun.

Si nous acceptons de les entendre, ils nous parlent de leur souffrance d’être « handicapé » et de ne pouvoir vivre comme les autres jeunes valides.  Afin de les aider à  vivre une vie la plus heureuse possible, nous avons voulu créer un espace où, encadrés, ils pourraient construire leur avenir.

  • Le 9 décembre 1997 11 parents constituent l’ASBL « La Bulle d’A.I.R. » en vue de concrétiser un projet d’h ébergement.
  • En 1999, des non parents entrent dans l’ASBL au titre de membres effectifs et administrateurs.
  • En 2000, l’ASBL signe avec l’ASBL « Œuvres des Jésuites d’Angleur » un bail emphytéotique de 60 ans pour occuper le 3ème étage du home saint Jean Berghmans à Liège (Angleur).
  • En mars 2003, la Bulle obtient une autorisation officielle de prise en charge par l’AWIPH (Agence Wallonne pour l’Intégration de la Personne Handicapée).  Depuis 2 ans nous bénéficions d’un subside partiel de l’AWIPH.

Trois concepts sous tendent le projet :

1.   Autonomie :

Notre conception de la personne handicapée implique que toutes ses capacités d’autonomie soient sollicitées au maximum avec tous les apprentissages que cela nécessite : se déplacer avec les transports en commun, effectuer les tâches ménagères en réponse aux besoins fondamentaux d’alimentation, d’hygiène corporelle et de la vie en communauté, vivre des loisirs, communiquer etc.…

Ces compétences seront progressivement développées grâce à l’encadrement de l’équipe éducative.

2.   Intégration :

Il s’agit de reconnaître que l’on vit dans une société avec toutes les interdépendances que cela suppose.  Il ne s’agit surtout pas d’isoler les personnes dans un ghetto qui les surprotégerait. Les habitants vivant à la Bulle d’A.I.R. doivent pouvoir s’intégrer dans leur quartier pour profiter des services offerts (commerces, transports, …) mais aussi pour être reconnus comme acteurs à part entière et capables d’y apporter leur contribution.

3.   Réseau :

Ce réseau est un but en soi pour que vive une société solidaire dans laquelle l’autonomie et les limites des personnes handicapées puissent se vivre et s’intégrer.

Pour exister, notre projet a besoin de toutes les énergie de ceux qui veulent s’associer en nous apportant leurs compétences, à quelque niveau qu’elles s’exercent, bénévolat sous toutes ses formes : dans les travaux immobiliers d’aménagement et d’entretien,l’accompagnement dans les loisirs, l’aide financière, le relais auprès des décideurs…

Concrètement :   

  • La maison communautaire a ouvert ses portes le 10 septembre 2001.
  • Elle compte actuellement 15 habitants (11 garçons et 4 filles).
  • L’accompagnement des personnes est assuré par une directrice, trois éducateurs et une dame d’entretien.
  • La présence de nuit est assurée par trois jeunes étudiants kotant au même étage.
  • Les habitants s’y retrouvent du lundi au vendredi matin et retournent chez leurs parents pour le week-end.
  • La Bulle ouvre 2 week-ends par mois

Subventions

En Région Wallonne, un moratoire empêche depuis la fin des années nonante, le subventionnement de nouvelles places pour les personnes adultes handicapées mentales. Cette perspective d’avenir sombre inquiète plusieurs parents ; si on ne fait rien, leur enfant handicapé est condamné à l’inactivité et à finir ses jours à la charge de leur fratrie ou dans des institutions inadaptées (maison de repos, institutions psychiatriques, etc.)

La nécessité de résoudre aussi le problème de la charge financière trop importante des institutions classiques conjuguée à la volonté de l’épanouissement de ces personnes handicapées a fondé la rédaction d’un projet pédagogique reposant sur trois concepts dont les initiales forment notre nom.

Evénements organisés au profit de la Bulle d’A.I.R

-       Chorale de Tourrines-la-Grosse en la Basilique Saint-Martin

-       Exposition florale avec la BFAS à Sart- Lez-Spa

-       Chaque année bridge au profit de la Bulle d’Air avec Comité de Patronage

-       Rallye ancêtres

-       Dîner +/- 300 couverts

-       Trimestriel expédié à + de 2500 exemplaires

-       Différents services Club : Lion’s, Rotary, Kiwanis,  Soroptimist

-       Concert organisé avec le Corps Consulaire de la Province de Liège au conservatoire

-       Marché de Noël Norvégien

-       Journée Découverte Entreprises

-       Mariages – Anniversaires – Noces d’Or – Décès…

-       Entr’aide et solidarité des Pompiers de Liège 

Informations générales

Si vous êtes intéressés par notre projet, nous restons à votre disposition pour répondre à vos questions.

Vous pouvez nous contacter :

Rue du Biez 60,    4031 Angleur

Tél.: 04/343.43.06     Fax : 04/343.08.77

Copyright © 2017 Site officiel du Consulat de Norvège Tous droits réservés.